Vente immobilière à Longjumeau : les 3 dépenses à prévoir

Partager sur :

En entreprenant une vente immobilière à Longjumeau, certaines dépenses vous incomberont forcément. Elles sont nécessaires pour faciliter la réalisation du projet. Voici de quoi il s’agit.

Les rémunérations du diagnostiqueur

En tant que propriétaire-vendeur, vous devez fournir les diagnostics techniques du bien à son repreneur potentiel. Les examens doivent obligatoirement être effectués par un diagnostiqueur certifié. Le professionnel devra percevoir des rémunérations pour le service. Leur montant dépend essentiellement du nombre de diagnostics à réaliser. Mais les tarifs varient aussi d’un spécialiste à un autre. Pour pouvoir anticiper le coût de la prestation, informez-vous à l’avance.

Les honoraires d’agence

Ils ont lieu uniquement si vous décidez de mandater un agent immobilier pour entreprendre la vente. Les honoraires du professionnel représentent alors environ 10 % du prix du bien. Il ne pourra les percevoir qu’à l’issue de la transaction. Ces frais peuvent être mis à la charge de l’acheteur. Mais vous pouvez aussi en assumer la moitié. De fait, la mention « honoraires partagés » devra compléter l’annonce. Elle attirera favorablement l’attention des acquéreurs.

Les dépenses liées à la valorisation du bien

Leur montant dépend des travaux à entreprendre. Ceux-ci sont eux-mêmes fonction de l’état du bien et de sa conformité par rapport aux exigences du marché actuel. Pour être certain d’effectuer les bonnes dépenses, demandez conseil à un professionnel. Il saura déterminer les rénovations susceptibles de générer une plus-value et dont le coût peut être rentabilisé par la vente. N’oubliez pas non plus de faire établir plusieurs devis afin de comparer les tarifs et les prestations des artisans.