Propriétaire-bailleur : que devez-vous savoir sur la location d’un appartement à Longjumeau à un mineur ?

Partager sur :

Le bien que vous souhaitez mettre en location intéresse un candidat mineur, mais vous hésitez à retenir son dossier ? Sachez qu’il n’existe aucune interdiction légale pouvant vous empêcher de lui louer le logement. Toutefois, pour votre protection et celle de l’intéressé, il existe deux précautions à prendre concernant le bail. Voici de quoi il s’agit.

Inclure un représentant légal dans le bail

Si le candidat pour la location de votre appartement à Longjumeau est un mineur non émancipé, vous devez lui demander de vous présenter une personne qui peut jouer le rôle de son représentant légal. Il doit s’agir de quelqu’un de majeur. Il doit signer le bail en même temps que le futur occupant du logement et vous. Il est indispensable pour compléter l’« incapacité juridique » du mineur. Autrement dit, sans sa signature dans le contrat de location, le document n’aurait aucune valeur légale. 

Notons toutefois que cette personne ne pourra pas habiter l’appartement avec le mineur. 

Par ailleurs, si le locataire potentiel n’est plus sous la tutelle d’un tiers, il n’aura pas besoin de représentant légal pour signer le bail et le rendre valide. La location pourra s’entreprendre comme avec une personne majeure. 

Demander une caution fiable

Que le futur locataire de votre appartement soit majeur ou mineur, vous devez vous préserver des risques locatifs tels que les impayés de loyer. Plus encore en présence d’un candidat de moins de 18 ans, pensez à lui demander de vous fournir une caution fiable. Vous ne pouvez cependant pas désigner le garant à sa place. Il vous est aussi interdit d’exiger que ce soit l’un des parents du locataire. Néanmoins, vous êtes en droit d’avoir les preuves de sa solvabilité. 

Aussi, demandez au garant de fournir les justificatifs de sa situation financière et une lettre de cautionnement pour marquer son engagement. 

En outre, n’oubliez pas que vous ne pourrez pas demander de caution si vous avez vous-même souscrit une garantie des loyers impayés ou GLI.